15 rue Hoche
06400 CANNES
Tél. : 04 93 38 32 23

Orthopédistes - Orthésistes depuis 3 générations

Questions réponses

■ Quels sont les signes d’une insuffisance veineuse ? Comment la traiter ?

La sensation de jambes lourdes est l’une des premières alertes de l'insuffisance veineuse.

Cette pathologie particulièrement fréquente (et, contrairement aux idées reçues, à tout âge) reflète une mauvaise circulation veineuse. Sans traitement, cette mauvaise circulation s'aggrave et des complications apparaissent, telles que les varices, phlébites, ulcères…

Aujourd'hui les fabricants de contention veineuse rivalisent d'ingéniosité et de technicité pour que les articles de contention s’adaptent à votre mode de vie. Ils proposent désormais des bas, des collants et des chaussettes de contention disponibles avec des motifs variés (rayures, diagonales, losanges...), des couleurs diversifiées, quelle que soit votre taille et que vous soyez une femme ou un homme.

■ Il existe plusieurs classes de contention veineuse mais de quoi s’agit-il ?

  • La contention de classe 1 est particulièrement indiquée pour les jambes lourdes, les oedèmes vespéraux, les varicosités, les varices naissantes, l’insuffisance veineuse légère, l’insuffisance veineuse fonctionnelle, les voyages de longue durée, les professions à risque…
  • La contention de classe 2 est particulièrement recommandée pour les oedèmes nocturnes, les varices constituées avec ou sans complications, les préventions de thromboses veineuses profondes, les dermites débutantes, les eczémas variqueux, les insuffisances veineuses de la grossesse, les insuffisances veineuses chroniques modérées, les voyages de longue durée…
  • La contention de classe 3 est fortement préconisée pour les varices constituées avec ou sans complications, les préventions de thromboses veineuses profondes, les lymphoedèmes, les dermites anciennes, les eczémas variqueux, les phlébites, les thromboses veineuses profondes, les insuffisances veineuses sévères…
  • La contention de classe 4 convient pour les lymphoedèmes, les ulcères veineux, les dermites anciennes…

■ Je suis diabétique et j’entends parler de « pied du diabétique ». Qu’est-ce que c’est ?

Le diabète ne doit pas être pris à la légère car il peut conduire à l'amputation du pied. Le pied du diabétique est fragilisé par 2 complications du diabète : la neuropathie et l'artériopathie, dès lors qu’elles sont associées à des troubles statiques.

  • La neuropathie est une complication fréquente du diabète de type 1 et 2. Elle est caractérisée par une perte de sensibilité au chaud et au froid, au toucher, à la douleur, mais aussi par une perte de sensibilité profonde à l'origine de zones de pressions anormales.
  • L'artériopathie est caractérisée par une atteinte des artères, qui se traduit au niveau des pieds par une mauvaise circulation sanguine ayant notamment pour conséquence des troubles de la cicatrisation.

Avec l’entrée en vigueur le 25 mai 2018 du règlement général pour la protection des données RGPD,( Politique d’Utilisation des Données Personnelles) .nous souhaitons vous faire savoir que nous ne connectons que les données nécessaires à la télétransmission et au règlement par le biais des organismes sociaux.

Si vous avez des questions sur vos données personnelles, n’hésitez pas à nous contacter.

Merci